Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 17:05
Mare Nostrum:La résistance des paysans et des pêcheurs dans Gaza étouffée  « COMME DES SOURIS DE LABORATOIRE »

Gaza Résiste au Siège et à la Mort :

La résistance des paysans et des pêcheurs dans Gaza étouffée

« COMME DES SOURIS DE LABORATOIRE »

ORIENT XXI > MAGAZINE > PIERRE STAMBUL > SARAH KATZ > 15 NOVEMBRE 2016
À Gaza, soumise au blocus et aux incursions israéliens, paysans et pêcheurs tentent de survivre et d’échapper à la dépendance économique.

Bateaux de pêche dans le port de Gaza, détruits par l’armée israélienne.
Mohammed Al Baba/Oxfam, 15 juillet 2014.
La bande de Gaza (360 km2 pour près de 2 millions d’habitants) est hautement urbanisée. Il y a une dizaine d’années, les terres agricoles correspondaient néanmoins à environ un tiers de la surface, elles n’en forment plus qu’un cinquième. Elles se réduisent sous la pression démographique (le taux d’accroissement de la population à Gaza est estimé à 3,9 %), et par la pression économique sur les propriétaires. Enfin, par la définition par l’occupant d’une zone tampon : à géométrie variable au gré de l’armée israélienne, cette zone interdite dans la bande de Gaza, au nord et sur tout le front est de la « barrière de sécurité », atteint, suivant les évènements, entre quelques centaines de mètres et plusieurs kilomètres.

Sur la zone tampon se lisent les conséquences de l’arbitraire le plus féroce, de la capitulation des organismes internationaux, et, partant, s’observent toutes les formes de résistances. Il est fréquent de voir au petit matin les ravages des chenilles des bulldozers entrés de nuit pour piétiner les zones les plus proches de la barrière. Les soldats israéliens qui patrouillent continûment en jeep ou char le long de la barrière, les tours automatiques qui jalonnent l’itinéraire, tirent et tuent — sans qu’aucune autre logique n’apparaissent que celle de la terreur — des paysans au travail, des ramasseurs de gravats, des ferrailleurs, des villageois, des ânes et des chevaux.

À Gaza, soumise au blocus et aux incursions israéliens, paysans et pêcheurs…
orientxxi.info
 
Partager cet article
Repost0

commentaires