Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 06:02

PCF  FDG 2ème circonscription de la Haute Corse.

 
 

Déclaration de Marie Jeanne Fedi et Charles Casabianca candidats du PCF FdG dans la 2ème circonscription de la Haute Corse.

 

Nous remercions les 1290 électrices et électeurs qui se sont prononcés au premier tour de l’élection législative en notre faveur dans la 2ème circonscription de la Haute Corse. Dans cette circonscription rurale et très étendue nous avons œuvré pour ouvrir une perspective à gauche fondée sur le progrès social, la défense du service public et le maillage territorial, le développement agricole et écologique, la lutte contre les inégalités et la cherté de la vie.

Nous remercions aussi celles et ceux, militants associatifs et syndicaux, citoyens qui nous ont soutenu dans cette démarche.

L’abstention légèrement moins importante qu’ailleurs frôle les 46% dans la circonscription. La politique de François Hollande, y est pour beaucoup et de nombreux électeurs de gauche n’ont pas voté dimanche. Mais les dégâts ne s’arrêtent pas à ce constat la recomposition politique « hors clivage droite gauche » permettra au Président de la République, élu par défaut, de disposer d’une majorité hégémonique pour faire passer à coup d’ordonnances son programme néolibéral et antisocial.

Cette conception antidémocratique appelle un changement de structure et de Constitution pour redonner au Parlement et à l’action publique toute leur pertinence locale et nationale. Sans cela le présidentialisme continuera à scléroser la démocratie.

Seuls candidats de gauche avec la FI dans cette circonscription, nous ne pouvons que regretter l’absence d’accord entre nous contrairement à notre proposition. Sur les 5404 électeurs de Jean Luc Mélenchon, 2356 (prés de 7 %) se sont retrouvés sur nos candidatures mais séparément.

S’agissant du second tour les deux candidats qualifiés ne permettront pas d’exprimer un vote conforme aux objectifs de gauche que nous avons défendus au premier.

Le candidat nationaliste, Jean Félix Acquaviva, entend prolonger à l’Assemblée nationale l’action de la majorité territoriale en faveur de la concurrence libérale européenne (statut fiscal, zone franche, politique de transports…) et de choix discriminatoires (statut de résident, charte pour l’emploi local, questionnaire aux enfants…) contraires aux fondements républicains du vivre ensemble.

De même il ne donne aucune certitude de son opposition aux ordonnances visant le code du travail, à la hausse de la CSG sur les pensions, à la casse du régime des retraites, à la réduction du budget de 60 milliards ou encore à la suppression de 150 000 postes dans la fonction publique...

Quant au candidat de la majorité présidentielle, Francis Giudici, soutien du Ministre Bruno Lemaire à la primaire de la droite, il sera d’un soutien inconditionnel à cette politique néolibérale que le 1er ministre, issu des mêmes rangs mettra en œuvre.

Voila pourquoi nous appelons les électrices et électeurs de gauche qui nous ont fait confiance au premier tour à voter blanc ou s’abstenir dimanche prochain et au-delà à reconstruire en Corse un espoir à gauche pour une société juste, solidaire et écologique.

 

  

Terre Corse

1
  
 

Partager cet article

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA
commenter cet article

commentaires

Liste D'articles