Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 14:08

Publié par El Diablo

GRÈCE : Les communistes du KKE bloquent les forces de l’OTAN

Les communistes ont bloqué le mouvement des forces de l’OTAN en Grèce
Texte: Alexandre Gasyuk (Athènes)

Les membres du Parti communiste de Grèce (KKE) ont arrêté vendredi le mouvement d’un convoi militaire de l’OTAN près de la ville grecque de Kozani, ont rapporté les médias locaux.

Plus de 20 véhicules militaires avec des soldats de l’OTAN étaient transportés de l’Albanie vers le nord de la Grèce afin de participer aux exercices de l’OTAN « Noble Jump 2017 », qui se tiendront en Roumanie du 6 au 14 juin. Cependant, s’étant heurté à la hauteur d’Egnatia à un poste de contrôle organisé par les communistes, les véhicules de l’alliance militaire ont été contraints de prendre à droite et de s’arrêter. Les organisateurs du blocus ont déployé des banderoles et des affiches avec des slogans comme « Assassins de l’OTAN, Go Home » et organisé un rassemblement spontané directement sur la chaussée, bloquant la route.

Sur les lieux ont été appelés la police grecque et les forces anti-émeute, mais le conflit a été évité – l’équipement de l’OTAN et les soldats, debout pendant quelques heures à cet endroit, ont été contraints à la fin de faire demi-tour et de repartir dans la direction opposée.

L’eurodéputé du KKE Sotiris Zorianopulos, qui participait au blocus a déclaré que « les communistes ont remporté la victoire. » Le député a déclaré aux journalistes grecs que le but des exercices de l’OTAN en cours est de tester « aussi rapidement et efficacement que possible la manière de transférer des troupes à la frontière de l’UE avec la Russie en cas d’une confrontation militaire. »

Le Député européen a appelé les Grecs à se battre pour que l’OTAN quitte la Grèce, et que toutes les bases de l’OTAN soient fermées.
Traduction MD pour Histoire et Société

SOURCE :

histoireetsociete

Partager cet article

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA
commenter cet article

commentaires