Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 11:56

                                                                    
                                                    




Ce n'est pas Julien Dray qui décide des alliances du parti communiste

 Julien Dray a déclaré ce matin sur France 2, dans l'émission “ les quatre vérités ” : “ il (ne) s'agit pas de changer les alliances, il (ne) s'agit pas de  prendre le modem et d'abandonner le parti communiste, il s'agit d'avoir  une coalition qui rassemble tout le monde autour d'un projet ”.

Il est regrettable de constater que pour Julien Dray, les alliances se construise comme on fait son marché. Il est donc nécessaire de rappeler certains faits.

En premier lieu, ce n'est pas Julien Dray qui décide des alliances du Parti communiste. Ensuite, François Bayrou, son parti et ses idées sont à droite.

L'avenir de la gauche est dans la construction d'un rassemblement et d'un projet bien ancré à gauche. Chaque fois que l'on s'écarte de ce chemin, la sanction se fait plus forte à chaque fois.

Les français attendent de la gauche qu'elle propose une alternative forte et crédible à la droite, et non pas qu'elle se livre à calcul politicien.Il serait temps que Julien Dray tire des conséquences politiques des échecs répétés de la gauche.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF


Madame Parisot ne doit pas être ministre des sports

 Je souhaite dire la vive inquiétude que m'inspire l'interview du secrétaire d'Etat aux sports Bernard Laporte paru hier dans l'équipe.

En annonçant une sorte de cogestion des sports en France entre le MEDEF et un ministère en perte de moyens, Bernard Laporte donne à voir de sa volonté de porter un coup au modèle sportif français. C'est la diversité des disciplines pratiquées en France, le sport en amateur, l'éthique sportive contrôlée aujourd'hui  par les fédérations qui sortirait ébranlée des projets émis par le secrétaire d'Etat.

Le retrait de l'engagement public dans le sport est une voie dangereuse. Le sport exige au contraire la garantie d'un financement public à la hauteur des besoins, assurant le développement de la pratique sportive dans toutes les disciplines, depuis les clubs locaux jusqu'au plus haut niveau.

Parti communiste français

Paris, le 6 septembre 2008

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires