Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 07:31

 

communist-office-508640-swVictoire historique des communistes indiens au Parlement des zones tribales de l'État du Tripura: 63% des voix, 100% des sièges!



Article d'AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Petit État d'un peu plus de 3 millions d'habitants, le Tripura est un Etat « rouge » au même titre que le Kerala ou que le Bengale occidental voisin.



Gouverné durant les 25 dernières années sur 30 par les communistes – sous la vieille alliance électorale du « Front de Gauche » regroupant essentiellement les deux partis communistes ainsi que deux petits partis de gauche – les élections de 2008 avaient encore renforcé la présence des communistes au Parlement avec 49 sièges sur 60 pour le Front de Gauche dont 46 pour le Parti Communiste d'Inde (Marxiste).



Les élections du 3 mai dernier étaient d'un autre type. En effet, l'Etat du Tripura concentre une importante population indigène (près d'1 million) bénéficiant d'un statut particulier ainsi que de son propre Parlement, le Conseil du District Autonome des Zones Tribales du Tripura, aux compétences larges dans les zones tribales (santé, éducation, protection sociale, politique agraire entre autres) et dont l'objectif officiel est de protéger les coutumes des populations indigènes ainsi que de leur donner la possibilité de se gouverner elles-mêmes.



Il convient de rappeler que c'est bien sous pression communiste que le Parti du Congrès, qui avait toujours freiné des quatre fers sur cette revendication, a dû reconnaître ce Parlement tribal dans les années 1970.



Ce précédent historique et le travail de terrain réalisé par les organisations communistes auprès des populations indigènes pour relayer les revendications des populations indigènes est reconnu et a fait de ces zones tribales un bastion communiste.



Au dernier de scrutin de 2005, les communistes réunis sous la bannière électorale du Front de Gauche avaient déjà obtenu 53% des voix ainsi que 24 des 28 sièges en jeu.



Le scrutin du 3 mai 2010 marque une progression conséquente des communistes qui obtiennent plus de 63% des voix et ont raflé les 27 sièges (1 scrutin a été annulé à cause du décès du candidat de droite).



Sur les 27 nouveaux représentants, 25 sont des élus du Parti Communiste d'Inde (Marxiste), 1 du Parti Communiste d'Inde et 1 du Bloc En Avant



Si le Parti du Congrès a confirmé sa place de deuxième force politique des zones tribales et de l'Etat (dans 18 sur 27 circonscriptions), il est plus que jamais minoritaire.



Des scènes de liesse ont accompagné l'annonce des résultats, avec des drapeaux rouges omniprésents dans les nombreuses manifestations de joie ayant émaillé l'Etat. Gautam Das, membre du Secrétariat de l'Etat et dirigeant du Parti Communiste d'Inde (Marxiste) a « exprimé des salutations chaleureuses aux électeurs (…) Les résultats ont montré que le peuple a voté pour que dure cette atmosphère de paix et d'harmonie, ainsi que pour un développement rapide de la région ».



Un des plus puissants partis communistes au monde, le Parti Communiste d'Inde Marxiste (près d'1 million de militants) et son allié naturel le Parti Communiste d'Inde ont construit leur succès par cet enracinement de masse, ce travail de masse des organisations de base du parti articulé à un travail institutionnel qui les a mené jusqu'à la gestion d'Etats entiers comme le Tripura, le Bengale Occidental et le Kerala.



Saluons ces Partis Communistes qui ont choisi de le rester et qui prennent le parti de la lutte au quotidien!

Partager cet article
Repost0

commentaires