Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 16:14
Algérie-Egypte : la main des pouvoirs politiques et des puissances d’argent. Oui à la grande fête du football, oui à la fête de la jeunesse ! Non au chauvinisme, non à la violence aveugle et aux manipulations !

mercredi 18 novembre 2009, par algerep

La grande fête sportive que devait être le parcours pour la qualification et une place en Afrique du Sud, pour la coupe du monde de football 2010 est en train de se transformer en cauchemar, en une véritable tragédie. Quel que soit le résultat, ce sont les peuples algérien et égyptien qui seront les grands perdants et le football avec … Les graves dérives constatées dans les deux pays sont affligeantes et ni le peuple algérien ni celui d’Egypte n’en sortiront indemnes. Ce sont eux qui payent et qui payeront les pots cassés.

Les pouvoirs politiques antidémocratiques qui poussent vers un néolibéralisme débridé, laissant des millions de citoyens plonger dans la paupérisation et le désespoir, sans aucune planche de salut, sont les premiers responsables. Certes le peuple égyptien a été la première victime de l’infitah, dans un pays sans pétrole soumis à la corruption, à la dictature, la grande masse des 80 millions d’Egyptiens n’a pas fini d’atteindre le fond de la misère, alors qu’une minorité s’est scandaleusement enrichie au détriment du peuple et du pays.

Notre pays est sur la même pente dangereuse, même s’il dispose de ressources pétrolières et une population moins nombreuse. Le spectacle cruel des jeunes qui se jettent à la mer en est le signe édifiant.

Dans une telle situation, la tentation était grande pour les pouvoirs en place de profiter de l’engouement pour le football des citoyens, notamment les jeunes, et du soutien à leur équipe nationale, afin de lancer une grande opération de diversion, pour faire oublier aux gens leur misère et leur donner un ennemi extérieur à haïr et à combattre … Ainsi les pouvoirs en place comptent gagner pour un certain temps la paix politique et sociale.

On a vu dans les deux pays comment les puissances d’argent, les grands capitalistes internes comme les multinationales se sont lancées dans des promesses de sponsoring et de surenchères patriotardes.

Il ne s’agit pas ici de chercher qui a commencé et qui est le plus responsable. Etre patriote aujourd’hui ce n’est pas entonner des airs guerriers et jeter l’huile sur le feu, pousser au chauvinisme et aux affrontements.

Etre sportif et amoureux de l’équipe nationale aujourd’hui c’est soutenir son équipe certes, mais on doit dénoncer avec la plus grande fermeté ceux qui veulent capter le formidable élan et la grande joie de la jeunesse et du peuple, jamais égalés jusqu’ici, pour les dévoyer.

Attention, il ne faut pas jouer avec le feu et déclencher des incendies incontrôles.

N’insultons pas l’avenir. Demain, quel que soit le résultat, vainqueur ou vaincu, gais ou tristes nous nous réveillerons avec nos problèmes réels.

Mohamed Nedjar

18.11.2009

Partager cet article
Repost0

commentaires