Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 15:42

                                                             MARE-NOSTRUM.jpg 

PC-ISRAELjpg-copie-2.jpgLe domicile du Maire de Nazareth, Ramez Jeraisi, cible d’une attaque à la grenade  
                                            
                                  
                       NAZARETH.jpg                                                                             

 

mercredi 30 décembre 2009, par Davidi

Selon le quotidien communiste, "Al-Ittihad", le domicile de Ramez Jeraisi, Maire de Nazareth et membre dirigeant de Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité – Parti Communiste d’Israël) a été la cible d’une attaque lundi soir (29 décembre 2009), au cours de laquelle son garde du corps a été blessé et sa propriété endommagée.

Les assaillants ont lancé une grenade contre son domicile, incident rare dans la ville, où se trouve la grande communauté arabo-palestinienne en Israël. Jeraisi a déclaré qu’il n’y avait jamais eu de menaces contre sa personne, mais qu’il y en avait eu dans le passé contre des personnalités publiques.

Ce lundi, l’Université hébraïque de Jérusalem a annulé une conférence organisée par la section de Hadash, après avoir appris que son objet était l’horrible et maudite guerre de Gaza, en référence à la guerre menée par Israël contre Gaza il y a un an. Les étudiants de l’Université Hébraïque, membres de Hadash, avaient reçu l’autorisation de tenir la conférence sur le campus, mais l’institution a annulé ce qui renvoie à une “conférence d’incitation” à l’égard de la Force de Défense d’Israël (Tsahal) et à la politique d’occupation israélienne. Afou Agbaria, Député Hadash à la Knesset, un des premiers médecins à être entré à Gaza durant la guerre, avait prévu de participer à la conférence.

L’Université de Haïfa a également informé la section des étudiants de Hadash qu’elle n’autorise pas le rassemblement de mercredi marquant le premier anniversaire de l’opération “Plomb Durci”. Selon les officiels de l’université, l’institution “craint que des éléments n’appartenant pas au campus” participent à cette action de protestation.

(Déclaration du Parti communiste d’Israël, 29 décembre 2009)

Partager cet article
Repost0

commentaires