Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHANTS REVOLUTIONNAIRES

Archives

21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 10:25

 

                                                                   cerveau animé

 

Laurent Fabius, l’UE et BHL font le travail des Etats-Unis et détruisent un peu plus l’Europe en favorisant un putsch nazi

21 fév

neonazis ukrainiens ce qui se passe à Kiev est une histoire de brigands menée par une Europe qui fait le boulot des Etats-Unis. Suivant une méthode expérimentée dans l’ex-Yougoslavie et les "révolutions de velours" pour dépecer l’ex-URSS. Que l’Ukraine soit une nation divisée c’est un fait; que comme partout, les dirigeants post-soviétiques s’y soient caractérisés par leur capacité à s’enrichir, leur corruption, les uns remplaçant les autres sans changer de politique, simplement d’alliés, est un autre fait. Mais sur cette situation explosive, les Etats-Unis et l’Europe ont voulu renouveler leurs manœuvres habituelles qu’ils expérimentent partout en provoquant des guerres civiles du monde arabe à l’Amérique latine accompagné d’un chœur médiatique qui vante "la démocratie" d’une bande de voyous, est encore un autre fait qui produit partout chaos et violence. Une mèche allumée dont on ne sait où elle s’arrêtera.

Il est clair que l’UE fait payer à la Russie la manière dont elle a empêchée l’intervention en Syrie, son alliance en Eurasie avec La CHine, les EUropéens et les Etats-Unis veulent continuer à empêcher que se reconstitue l’ex-URSS alliée avec la Chine alors on attaque le cœur même de la Russie avec l’Ukraine et pour cela on utilise des néo-nazis, des mouvements poliment qualifiés de "nationalistes". En fait il s’agit de troupes d’extrême-droite, non seulement le mouvement Svoboda qui est l’équivalent du Front National mais ses forces armées qui sont des voyous antisémites et sympathisants des néonazis.

Tout le monde sauf les dirigeants Européens voit que les troupes qui mènent l’assaut à Kiev et dans certaines villes de l’ouest avancent avec des slogans manifestement néonazis, et que la croix gammée apparaît de plus en plus souvent sur des bâtiments et à l’intérieur de ceux-ci, quand il ne s’agit pas de portraits de ceux qui se sont jadis ralliés à Hitler. la communauté juive ukrainienne a alerté, rien n’y fait, les Etats-Unis flanqués de leurs alliés, les Français en tête poursuivent l’opération de soutien et la presse française s’illustre par sa servilité et sa volonté de désinformation.

La violence terrible qui se déchaîne à Kiev est largement le produit des dirigeants européens et des Etats-Unis qui dans leur succédané de Guerre Froide avec Poutine ont provoqué la violence, le sang, les morts et les blessés, et la guerre civile en Ukraine, en espérant mettre en difficulté les dirigeants alliés de POutine, ils ont en fait soutenu un putsch nazi et ont voulu le vendre à l’opinion commme une révolte populaire pacifique en défense des valeurs européennes démocratiques. Ce crime accompli contre ce pays n’aura une fin que quand l’occident reconnaîtra sa propre action et le crime accompli.

Nous sommes devant une horreur installée au cœur de l’Europe que l’on nous vend comme "la démocratie" et qui ne fait que faire monter les forces d’extrême-droites déjà puissantes dans toute l’ex-Europe de l’est et dont on mesure la nocivité en France.

Quand je vois un BHL en train en bon agent de la CIA nous vanter ces gens là comme il nous a vanté les Libyens et des crétins lui emboîter le pas je me dis que vraiment nous aurons le fascisme et que Laurent Fabius et Hollande, les chiens de garde de l’OTAN auront joué un grand rôle tandis qu’ils font monter en France par leur politique mais aussi dans des espoirs électoralistes médiocres la même extrême-droite et sa haine.

Le ^pire est sans doute que désormais la confusion est totale. Les communistes en France au lieu, comme je le leur demandais, de marquer les camps, se distinguer des oligarques corrompus autant que des groupes néo-nazis, des régimes autocratiques autant que des fascismes pseudo-islamistes se sont laissés noyer dans toutes les confusions y compris celles de certains éléments du Parti de Gauche, et ils ne se présentent plus comme le recours qu’ils auraient pu être. Jamais on a eu autant besoin d’un parti communiste et jamais celui-ci n’a été plus inexistant, désorganisé, devenu simple machine électorale. Je ne vois pas d’issue dans de telles conditions, si ce n’est d’alerter sur les dangers du soutien d’un camp que l’on nous présente soit comme légitime, soit démocratique.

Partout désormais des peuples excédés par l’absence d’avenir, la situation dramatique se trouvent pris dans un triple front dans lequel leur voix est étouffée et devient prétexte à violences et guerres civiles. L’extrême-droite sert à ça…

C’est la conscience de mon impuissance face à ce scénario qui m’a conduit à arrêter ce blog.

Danielle Bleitrach

Partager cet article
Repost0

commentaires