Les grands patrons moins bien rémunérés Patron_ineg.jpeg

Les PDG des 40 plus grandes entreprises françaises cotées au CAC 40 (indice de la bourse de Paris composé des quarante valeurs les plus importantes) ont en moyenne touché en 2008 une rémunération inférieure de 20 % par rapport à 2007, options et actions gratuites incluses, selon une étude de la société de conseil Proxinvest. En valeur absolue, les présidents exécutifs ont gagné par an en moyenne 3,6 millions d’euros en 2008, soit 211 fois le SMIC, contre 4,7 millions en 2007. La baisse de rémunération est estimée à 18 % entre 2007 et 2008 si l’on prend en compte les 120 entreprises les plus importantes.

Selon les auteurs de l’étude, ces réductions de rémunérations s’expliquent par une diminution de la part actionnariale des présidents, c’est-à-dire qu’ils bénéficient de moins d’options et d’actions gratuites leur permettant de profiter d’éventuelles plus-values en bourse. Ces données et analyses confirment la baisse de rémunération des dirigeants d’entreprises cotées au CAC 40 constatée entre 2006 et 2007, qui était estimée à 17 % en moyenne.

Il n’en demeure pas moins que leurs gains restent néanmoins astronomiques : en moyenne, un PDG touche deux siècles de Smic par an. On voit mal quelles raisons peuvent justifier un tel écart.

L' Observatoire des inégalités http://www.inegalites.fr/spip.php?p...

     
                                                  u rossu