Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 09:36

Communiqué : de la section de Béziers du PCF

Samedi 21 novembre 2009, les adhérents du Parti Communiste Français du Languedoc-Rousillon votent. Ils décident à 87,8 % de présenter une liste Front de Gauche élargi, face à la listeUMP menée par Raymond Couderc et à celle dirigée par Georges Frêche.

Mardi 24 novembre, la presse informe que les instances fédérales du Parti Socialiste viennent de décider que Jean-Claude Gayssot serait 5ème sur la liste de G. Frêche ! Les membres du PCF et les électeurs doivent le savoir : la trahison est consommée. Cette désertion s'inscrit dans une orientation précédente qui va de la politique du renoncement aux idéaux communistes, au soutien, aux dernières municipales, à une liste socialiste contre l'avis de la section locale du PCF. Sur le plan de la gestion du pays, cela a été le dépeçage de la SNCF, livrée pour sa partie rentable aux intérêts privés; l'abandon du péage du viaduc de Millau aux banques; plus récemment au Conseil Régional, le vote pour des investissements favorisant l'installation sur le port de Sète d'une entreprise israélienne exploitant les agriculteurs palestiniens.

C'est donc sans surprise que nous apprenons dans le même journal, la future prestation de M. Gayssot à Béziers, aux côtés d'un faire valoir du MEDEF et d'un dirigeant national de la CGT, connu pour ses renoncements dans l'affrontement de classe.

Tout se tient. Chacun sait que les hommes seuls, pratiquant l'abandon des valeurs qui leur ont permis d'avancer, disparaissent assez vite de l'avant-scène. Nous portons ces faits à la connaissance de tous pour que les exploités, et les autres, disposent de toute l'information sur celui qui ambitionne les représenter.

Béziers le 25 novembre 2009

Aimé COUQUET, élu communiste de Béziers,
Paul BARBAZANGE, secrétaire de la section de Béziers du PCF

infos sur :http://bezierspcf.centerblog.net

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 16:19

 

            Les murs de la honte 20 ans après la chute  du mur de Berlin

                                                                                                      Berlin en Palestine

   

 Les maîtres de l’Irak occupé et leurs protecteurs américains s’apprêtent à faire un nouveau pas vers la démocratisation.

  Ils s’apprêtent à exécuter 126 femmes, condamnées à mort pour avoir occupé des postes de responsabilité sous le régime de Saddam Hussein.

C’est ce qui s’appelle l’exportation de la démocratie américaine.

L’exécution de ces 126 femmes serait prévue avant la célébration du pèlerinage à la Mecque, dans deux semaines.

 

  La démocratisation avance donc .

  Curieusement, alors qu’à Berlin le mur  était, disent-ils un symbole de tyrannie, à Bagdad, se dresse un mur « démocratique » (« démocratique » puisque la grande démocratie américaine(sic) occupe le pays.) C’est un mur entre quartiers chiites et sunnites  (Voir photo)

 

 Du reste, ce mur  ne fait que reproduire: 

ücelui de Belfast (Irlande)entre quartiers catholiques et quartiers protestants ;

ü      celui de Ceuta (entre Maroc et l'enclave espagnole)

ü      celui de Malte contre les immigrés clandestins,

ü      celui de Chypre entre grecs et enclave turque,

ü      celui de  Padoue, ( à 40 kilomètres de Venise, sa basilique, son palais, sa barrière de séparation. Trois mètres de haut sur quatre-vingt quatre de long. Le « mur de la Via Anelli » isole un quartier sensible depuis 2006). 

ü      celui du Sahara occidental construit par le Maroc contre les Sahraouis,

ü      celui  entre les Etats-Unis et le Mexique ;

ü      celui de Tarlungeni en Roumanie pour tenter de « cacher » les Roms de la ville;

ü      celui de  Rio de Janeiro, contre les  favela habitées  par les pauvres ….

 

 Le triste record du plus long mur de séparation est détenu par l'Inde qui a déployé 4 000 kilomètres de barbelés pour encercler tout le Bangladesh et une armée entière (plus de 50 000 hommes armés et des camps d'entrainement) pour contrôler cette frontière.. 

.. Et puis, le fin du fin…le "mur des murs" , pour paraphraser Saddam,  le mur de l’apartheid en Palestine.

 

Peut-être en a-t-on oublié, de ces murs de la honte ?

Tous  ne sont pas tous en béton : grillage électrifié, barbelés, remblai de terre…
Ils séparent tous cependant des hommes  et des peuples…

 

 Curieusement, pas un de ces hérauts de la liberté et des droits de l’homme de chez nous, ces « intellectuels »(sic) qui seraient notre conscience contre la barbarie communiste, ne s’est fait entendre pour exiger, après celui de Berlin, la chute des autres murs. On se demande pourquoi.

 

mur à Belfast(Irlande)
















mur à Ceuta


























                                                   
                                                      mur à Padoue














                                                                      


                                                           mur à Rio













Mexique /Etats-Unis


























                                               
                                    
                  
                                    entre Inde et Bengla Desh
                                                                    
  
    













Roumanie: entre les tziganes et les autres






















Malte: "rétention" des étrangers



                                                  ET ENFIN: 
                                                     ISRAEL: Le mur de l'apartheid



                                                    
                                                                                     u cursinu rossu
         



Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 15:17


                                                         
Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:26
                                                                        
                                     PARTI COMMUNISTE FRANCAIS       

                  Au Moyen-Orient : le bal des hypocrites est ouvert


      En annonçant un gel partiel et limité de la colonisation pour dix mois, le Premier ministre israélien déclare tout simplement que dans dix mois les autorités israéliennes reprendront le cours actuel des implantations coloniales et le viol systématique du droit international. L’annonce israélienne est d’autant plus choquante qu’elle ne concerne ni les projets en cours (au nom d’une « croissance naturelle » des colonies) ni Jérusalem-Est.


   Il y a une grande hypocrisie des dirigeants occidentaux à faire comme si une telle annonce pourrait conduire à une reprise des négociations de paix. Le Président palestinien Mahmoud Abbas a lui-même souligné que le Président Obama « ne fait rien actuellement pour que les négociations de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne soient relancées ». Les autorités israéliennes affirment vouloir reprendre les négociations en excluant l’essentiel : Jérusalem-Est, le démantèlement des colonies, les frontières de 1967, le droit au retour des réfugiés, le mur d’annexion, le blocus de Gaza...


   Pendant combien de temps encore, Bernard Kouchner et les autorités françaises vont-ils accepter cela sans rien dire, sans envisager la moindre initiative, la moindre action pour contraindre enfin Israël à appliquer le droit international et les résolutions de l’ONU ? La situation est grave, la tension monte, l’impasse politique est majeure. Ceux qui, aujourd’hui, ne font rien porteront une lourde responsabilité dans les confrontations et les crises de demain.

Parti communiste français

Paris, le 26 novembre 2009.

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:13

                                                                    
                       Six mois de prison pour Taoufik Ben Brik

26 novembre

                                    

M. Ben Brik, regrettez-vous ce que vous avez fait ?" "qu’ai-je fait votre Honneur ?" "regrettez-vous d’avoir agressé Mme Nasraoui ?" "comment puis-je le regretter si je ne l’ai pas fait ?" "M. Ben Brik, la Cour vous condamne à six mois de prison ferme" "votre Honneur... je suis journaliste pas un voyou" "M. Ben Brik... n’aggravez pas votre cas" "... !

 



Le journaliste tunisien Taoufik Ben Brik a été condamné jeudi à six mois de prison ferme à l’issue d’un procès pour violences contre une femme, a annoncé à l’AFP son avocat Mokhtar Trifi. Ce verdict, consigné jeudi aux greffes, a été rendu par le tribunal de première instance de Tunis devant lequel le journaliste avait comparu le 19 novembre.






                                                                          Ben Ali à droite; les autres on les reconnaît
Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:00




                                                               
Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 09:14


                                               États-Unis et Israël, De la double utilité du Choc 

         et de l’effroi
. par Pascal Sacré

Semer le choc et l’effroi engendre des peurs, des dangers et des destructions incompréhensibles pour certains éléments ou secteurs de la société à l’origine de la menace, ses dirigeants ou les citoyens en général. La nature, sous forme de tornades, d’ouragans, de tremblements de terre, d’inondations, d’incendies contrôlés, de famines et de maladies, peut provoquer le choc et l’effroi. Shock and Awe. Achieving Rapid Dominance, Doctrine militaire établie pour la guerre des Etats-Unis en Irak.(1)

« Seule une crise, réelle ou imaginaire, peut engendrer un changement profond. » Milton Friedman.

Avec les attentats du 11 septembre 2001, certains ont eu « leur » Shoah, ce genre de crime terrible, qui justifie ensuite toutes les prérogatives, toutes les extrémités, qui légitime tous les comportements même absents, d’ordinaire des pires cauchemars : l’extermination, la torture extrême, nier à des gens de notre espèce le moindre droit, même le plus élémentaire, les traiter comme des animaux, décréter des embargos pour la nourriture et les médicaments, l’assassinat d’enfants et de vieillards, la déportation dans des enclos, la mise à mort par les moyens les plus terribles qui soient***. Et cela, sans plus devoir rendre aucun compte et en apparaissant toujours comme la victime. Car la blessure justifie absolument tous les actes perpétrés en son nom.

Loin de moi de tirer, aujourd’hui, des conclusions définitives sur l’origine des attentats du 11 septembre 2001, ou d’en suggérer, afin de m’épargner le Choc et l’effroi qui règnent autour de ces controverses, et d’être traité de tous les noms, par exemple de celui qui rime avec hérisson*.

Mais le choc et l’effroi, doctrine admirablement développée dans le travail de Naomi Klein (2), et qui consiste à terroriser la cible de nos attaques afin de la rendre complètement perdue et de la dominer plus facilement ensuite, n’est-ce que ça ? N’y a-t-il pas un autre aspect, plus terrifiant encore, hypothèse que beaucoup rejeteront parce que cela détruirait tous leurs repères, toutes leurs intimes convictions ?

Je ne saurais trop vous conseiller la vision de ce petit film de 7 minutes . Naomi Klein dénonce, dans La Stratégie du Choc, « l’existence d’opérations concertées dans le but d’assurer la prise de contrôle de la planète par les tenants d’un ultralibéralisme tout puissant. Ce dernier met sciemment à contribution crises et désastres pour substituer aux valeurs démocratiques, auxquelles les sociétés aspirent, la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation. » Prétraiter la cible, un pays, une population, une armée (Irak en 1991-Tempête du Désert-(3)), un groupe de personnes par une série de chocs ou un seul d’une violence inouïe, puis, sans attendre, imposer son véritable objectif, la cible ayant perdu tout repère, elle ne peut s’y opposer. Que l’objectif soit économique, militaire, social…cela marche. Je vous encourage à regarder le petit film référencé un peu plus haut et à lire La Stratégie du Choc, de Naomi Klein(2).

Il y a dans l’Histoire, des crimes, des offenses d’une portée démesurée, mais qui ont eu ensuite, pour des gouvernements et pour une partie des victimes de ces crimes, de ces offenses immenses, la conséquence de pouvoir se comporter comme ils l’entendent. Sans plus jamais devoir se justifier. Car les critiquer, quelle que soit la critique, revient, selon eux, à nier leur offense, leur blessure originelle. A la remettre en cause, chose inacceptable. Même s’il n’en est rien, toute critique actuelle, sur les actes actuels, d’une autorité actuelle, mais descendant du peuple ayant subi l’Offense passée, est prise pour une remise en question de l’Offense impardonnable. Tout est permis, dorénavant. Et sera excusé.

Et si une critique arrive quand même à sortir de la gorge nouée de certains, le bouclier de l’offense et du crime anciens est brandi. Au risque d’être traité de facto d’antisémite, alors que je ne le suis pas, le peuple juif est l’exemple le plus connu de crime odieux (la Shoah), et ça c’est indiscutable, ayant ensuite entraîné une immunité d’inhumanité pour leur gouvernement actuel, et ça c’est discutable. Loin de moi l’idée de bâtir une théorie autre que celle enseignée dans nos manuels d’Histoire autour de la Shoah, je ne parle que de cette conséquence, dont la réalité, elle, n’est pas révélée par mon article, mais se trouve partout autour de nous, et est une évidence, il suffit de suivre l’actualité : télévision, journeaux, livres… C’est un fait, la Shoah sert au gouvernement actuel d’Israël pour faire ce qu’il fait aujourd’hui, sans devoir rendre aucun compte. Sans apparaître aucunement comme l’oppresseur. Il est la victime perpétuelle. Tsahal-Hamas. Lion-chat. Mais le lion, dans notre scénario, réussit la prouesse d’apparaître toujours comme la victime. La souffrance infligée au peuple juif par les bourreaux allemands justifie, excuse, disculpe, innocente, fournit un alibi. Définitivement. Cette conséquence est évidente, tous les jours.

Ne dit-on pas, dans certaines pathologies, que certains patients retirent un bénéfice de leur maladie (assistance, pitié, secours, indulgence) ? Goldstone(4), Shlomo Sand(5), Noam Chomsky(6), Uri Avnery (4)…mettent tous en évidence la position de victime permanente brandie par Israël. Et je n’ai pris, sciemment, que quelques exemples de critiques brillantes par des auteurs juifs.

Avec les attentats du 11 septembre 2001, certains ont eu, symboliquement, leur Shoah, son équivalent en termes de bénéfice secondaire…

Certains… Qui ? Ce ne sont pas les Etats-Unis (le pays, le peuple), ce n’est pas tout le gouvernement américain. Je n’ai aucun nom à vous donner.

Seulement des livres, des pistes à vous proposer (7), et surtout le conseil de suivre votre voie, de faires vos recherches et de tirer vos conclusions, en vous permettant, toujours, de changer votre avis, au fur et à mesure de vos découvertes, sans vous imposer, jamais, aucune limite sous le seul prétexte qu’une Offense ancienne devrait transformer définitivement tel chemin en sens interdit.

Certains… Certainement le « complexe » militaro-industrialo-financier des Etats-Unis, et plus probablement encore, du monde entier. Que ce soient des personnes (présidents, secrétaires, ministres, journalistes) ou des agences (CIA, SAIC[8], NSA[9], OTAN[10]), celles-ci ne sont « que » les outils pour répandre le choc et l’effroi, de par le monde à conquérir, dans l’intérêt de ce complexe.

Le troisième élément, le mot financier, est majeur. Rien que ce fait, à lui seul : toutes les transactions financières autour du 11 septembre 2001 et surtout leur mise à l’abri de toute enquête, démontre que la version officielle de cet événement n’a rien à voir avec la vérité(11). Avec ce que nous voulons, ou devons tous croire, peut-être, mais pas avec la vérité.

Il n’est un secret pour personne (enfin, personne qui cherche et creuse) que la CIA a été créée par les financiers de Wall Street**. Si quelqu’un tousse à la Bourse(12) dans la Rue du Mur, ou à la City(13), la CIA, la NSA le savent et rendent compte à leurs maîtres. De tout.

Laissez-moi citer Noam Chomsky (14) : « Les gouvernements ont tenté, et tentent toujours, de s’unir autour du pouvoir économique. James Morgan décrit, dans le Financial Times de Londres, le ‘gouvernement mondial de facto’, qui prend forme dans le ‘nouvel âge impérial’, gouvernement constitué par le FMI(15), la Banque Mondiale, le groupe des 7, l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce-GATT (16)- et toute institution destinée à servir les intérêts des sociétés transnationales, des banques et des sociétés de placements. Ces institutions possèdent un atout enviable : leur imperméabilité aux influences populaires. »

Quand aux éléments militaro-industriels, indissociables du précédent, cherchez par vous-même les budgets qui leur sont consacrés, crise ou pas crise, et ces budgets de la guerre ne cessent d’augmenter, y compris sous la présidence du prix Nobel de la paix.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont été pour certains, aux Etats-Unis et dans le monde, l’Offense suprême, le Crime impardonnable, définitivement, pour justifier ensuite de tuer même en tirant dans le dos, de kidnapper même en risquant de se tromper de suspect, de se proclamer Champion des démocraties tout en déchirant les conventions de Genève***, de torturer et de tuer de la façon la plus cruelle qui soit, de prendre des enfants, des vieillards, de les parquer comme nous ferions avec des animaux, de les couper de tout et de les exclure de toute Humanité.

Tout cela sans plus rendre aucun compte. Quelles que soient les commissions parlementaires de façade qui ne font que donner l’illusion d’une recherche de la vérité***. Dans le cas de l’agresseur, excusé et présenté comme la victime, il est naturel et normal de l’exposer comme une nation, un pays offensé et ayant droit à l’autodéfense et dans le cas de l’autre pays, il est naturel également de le réduire, lui, à une organisation terroriste, et, cette autre nation qui est pourtant bien plus que ça, de lui nier tout droit à l’autodéfense. « Le secrétaire d’Etat adjoint pour les droits de l’homme, Michael Posner, a reconnu que Richard Goldstone était une « personnalité distinguée », mais en précisant aussitôt que son rapport était « profondément erroné ». Il a expliqué que les Etats-Unis refusaient de « mettre sur le même plan moral un Etat démocratique comme Israël qui a le droit de se défendre et le Hamas, qui a répondu au retrait d’Israël de Gaza en terrorisant les civils dans le sud d’Israël ». Israël(en fait le Mossad) d’un côté. Le Hamas(en fait la Palestine) de l’autre. Un pays, noble, opposé à un repaire abject de terroristes et le tour est joué. http://www.humanrights-geneva.info/Washington-torpille-le-rapport,6683 . La Shoah…Les attentats du 11 septembre 2001…sont des événements effroyables où d’innocentes personnes ont payé de leur vie le prix de la sauvagerie humaine, personne ne peut humainement remettre cela en question. Mais les conséquences ont été les mêmes et se servir d’une ignominie pour en commettre d’autres en s’imaginant au-dessus de toute critique, de tout compte à rendre, et que cela donne légalement tous les droits, est toujours un crime contre l’Humanité. Un crime peut-être plus grand encore.

Les attentats du 11 septembre ont été pour le complexe militaro-industrialo-financier étatsunien et du monde leur Shoah, qui elle est toujours pour le gouvernement israélien, la justification de leur impunité permanente face à leurs crimes insupportables.

Le Choc et Effroi. Cette doctrine sert certainement, ainsi que le développe brillamment Naomi Klein, à terroriser sa cible, son ennemi, pour, après, sans attendre, lui imposer notre volonté sans plus aucune difficulté. La doctrine du capitalisme destructeur.

Je soutiens qu’il en existe une variante, tout aussi terrifiante. Barbare et inhumaine. Une forme interne, en quelque sorte : un ébranlement émotionnel excessif, qu’il soit provoqué ou non, ciblant les nôtres, nos enfants à nous, et utilisé pour défendre, appuyer, justifier, ensuite, les comportements les plus inhumains qui soient. Tout devenant excusable, grâce à cette Offense. Sans ce choc, cet effroi subi de l’intérieur, des populations, des ministres, des politiciens, des représentants, des congressistes des journalistes, des familles…des humains, n’auraient jamais supporté, et ne supporteraient jamais, encore aujourd’hui, de telles conduites, celles de nos gouvernements actuels agressifs, arrogants et destructeurs.

Le Choc et l’Effroi sont le vrai moteur du monde, partout et tout le temps, ce sont la peur et la haine attisées par ceux qui nous dominent, tantôt pour vaincre les populations envahies, tantôt pour avoir le soutien des leurs et de leurs électeurs. Profiter du moment de stress et d’émotion intense, quand il est encore à son maximum, pour commettre l’impardonnable, l’injustifiable et espérer s’en sortir sans jamais devoir, un jour, en répondre.

Si les populations pouvaient se renseigner, s’informer et ouvrir les yeux sur ces manipulations, elles pourraient réaliser qu’elles ont bien plus à craindre de ces techniques que de n’importe quelle organisation terroriste, et ainsi, se prémunir de toute cette peur.



Notes

(1) Bud Edney, « Appendix A : Thoughts on Rapid Dominance”, dans Harlan K. Ullman et James P. Wade, Shock and Awe. Achieving Rapid Dominance, NDU Press Book, Washington, DC, 1996, p.110.

(2 )Journaliste, essayiste, réalisatrice, diplômée de la London School of Economics, Naomi Klein est l’auteur de NO LOGO, et de LA STRATEGIE DU CHOC, la montée d’un capitalisme du désastre Ed Leméac/Actes Sud ISBN 978-2-7427-7544-6.

(3) La plupart des soldats irakiens se rendront sans résistance.

(4) Rapport Goldstone (condamnation ONU des crimes de guerre par Israël et le Hamas à Gaza, pour l’offensive Plomb Durci, 2008-2009) : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2797&var_recherche=rapport+Goldstone

(5) Shlomo Sand http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2258

(6) Noam Chomsky : le champ du possible : Dialogue sur le conflit israélo-palestinien, ADEN, 2008.

(7) Eric Laurent, Webster Tarpley, Daniele Ganser, Thierry Meyssan, David Ray Griffin, Jürgen Elsässer, Nafeez Mosaddeq Ahmed, Noam Chomsky, Jean Bricmont, Naomi Klein…

(8) SAIC : Science Applications International Corporation http://www.dailymotion.com/video/x5zbuh_la-saic-ou-la-cia-xxl_news

(9) NSA, National Security Agency http://fr.wikipedia.org/wiki/National_Security_Agency

(10) OTAN Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_l'Atlantique_Nord

(11) Nafeez Mossadeq Ahmed, La Guerre contre la Vérité, 11 septembre, désinformation et anatomie du terrorisme, éd. DemiLune collection Résitances, 2006.

(12) http://fr.wikipedia.org/wiki/Wall_Street

(13) http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_de_Londres

(14) Noam Chomsky, Un Monde Complètement Surréel, le contrôle de la pensée publique, Ed LUX, 2003, p.24.

(15) FMI Fonds Monétaire International

(16) GATT, ancêtre de l’OMC, Organisation Mondiale du Commerce.

* Robert Faurisson http://www.erichufschmid.net/HoloHoax/Faurisson-video-mars2007-F.html

** http://www.fromthewilderness.com/free/economy/dontblink.html 

Remember - The National Security Act of 1947, which created the CIA, was written by Wall Street lawyer and banker Clark Clifford. Clark Clifford is the man who brought the CIA backed drug bank BCCI into the United States. Allen Dulles who virtually designed the CIA and served as its Director, and his brother John Foster who was Eisenhower's Secretary of State, were Wall Street lawyers from the firm Sullivan and Cromwell. Dwight Eisenhower's personal liaison with the CIA was none other than Nelson Rockefeller. William Casey was Chairman of the Securities and Exchange Commission under Richard Nixon. Former CIA Directors from William Raborn to William Webster to Robert Gates to James Woolsey to John Deutch all sit or have sat on the Boards of the largest, richest and most powerful companies in America.

***A VOIR : “Made in USA”.

 


Pascal Sacré est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.  Articles de Pascal Sacré publiés par Mondialisation.ca

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 08:55

                                                                                      


Cinq Cubains courageux : Gerardo, Ramón, Antonio, Fernando et René sont injustement incarcérés, depuis plus de 11 ans, aux Etats-Unis pour le seul délit d’avoir combattu le terrorisme et  d'avoir défendu le droit de leur peuple à vivre en paix.  Ils  luttaient contre le terrorisme, et défendaient les plus justes causes de la dignité et la liberté humaines

Ce long procès politisé a permis de commettre contre eux et leur famille les tortures physiques et mentales les plus inconcevables, en violation flagrante des principes les plus élémentaires du droit international, des normes du procès juste et des règles sur le traitement des détenus.

  Le gouvernement des Etats-Unis poursuit sa politique de double morale et de deux poids deux mesures lorsqu’il s’agit de lutter contre le terrorisme : il héberge, protège et soutient les organisations terroristes qui agissent en toute impunité depuis leur territoire, provoquant des victimes, non seulement parmi le peuple cubain mais aussi dans celui d’autres pays.

Les participants au 5e Colloque international « Pour la libération des Cinq Héros et contre le terrorisme » : militants sociaux, syndicalistes, parlementaires, pacifistes, étudiants, représentants de partis politiques, intellectuels, leaders religieux, ont adopté la Déclaration suivante :

                                                                                                             

Nous exigeons du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique :

 

Qu’il respecte ses propres lois et qu’il adapte ses actes aux normes du Droit international

Qu’il cesse immédiatement les violations systématiques et répétées des droits de l’Homme commises contre les Cinq Héros et leurs familles, notamment la violation du droit de visites familiales des épouses Olga Salanueva et Adriana Perez et qu’il délivre à chacune d’elle un visa pour entrer aux Etats-Unis.

Qu’il mette fin à son soutien logistique et financier à des groupes et à des organisations terroristes, établis dans ce pays et qu’il juge le terroriste notoire, Posada Carriles, pour la destruction en vol d’un avion cubain dans laquelle 73 civils ont perdu la vie.

 

Nous demandons au président Barack Obama et au gouvernement des Etats-Unis d’Amérique qu’ils rendent la liberté, immédiatement, aux Cinq Héros, car ils sont innocents.

 

Nous lançons un appel à toutes les personnes honnêtes du monde, tout spécialement au noble peuple des Etats-Unis afin qu’ils travaillent intensément à la divulgation de la juste cause pour laquelle luttent les Cinq Héros et qu’ils exigent leur libération, en hommage à l’honnêteté et à la vérité.

 

Nous affirmons aux Cinq Héros et à tous ceux qui luttent pour leur libération que nous ne nous lasserons pas de dénoncer cette injustice et que nous poursuivrons le combat jusqu’à ce qu’ils soient de retour dans leur Patrie.

 

Participants au 5e Colloque international

« Pour la libération des Cinq Héros et contre le terrorisme »

Holguín, 21 novembre 2009.

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 10:18

SOUSCRIPTION NATIONALE DU PCF
L’objectif des 800 000 euros est à notre portée !

 

A ce jour et depuis le début de l’année, plus de 400 000 euros ont été versés au titre de la souscription nationale.

SOUSCRIVEZ !

                                        

 

       La direction nationale du PCF tient à remercier très chaleureusement les 3 674 donateurs dont les versements constituent l’essentiel du montant actuel collecté.

CommunisteS publiera, comme chaque année, la liste de ces souscripteurs. Mais, comme nous avons eu l’occasion de l’écrire dans ces mêmes colonnes, nous avons obligation d’aller plus loin, et de réaliser l’objectif initialement adopté par la direction nationale du Parti dans son budget 2009. Il y a deux ans, celle-ci adoptait un plan global de mise à l’équilibre du budget national. Il convenait en effet, dans l’urgence, de trouver les voies permettant des économies ou des recettes nouvelles correspondant à l’équivalent d’un quart du budget annuel de l’époque. Nous avons atteint les deux tiers de cet objectif. Ce n’est pas rien !

Mais ce plan, pour être atteint, appelle un engagement élevé de souscription : 800 000 euros pour cette année. Ce résultat semble à notre portée si, avec nos trésoriers, nos animateurs, et avec le concours actif et engagé de tous les cadres du Parti, nous portons plus haut encore la question des moyens dans le Parti, si nous en faisons une question politique publique en liaison avec nos objectifs, nos ambitions de rassemblement.

Dans cet effort de politisation de la bataille financière, nous avons à expliquer, et souvent à révéler les sources de financement de notre parti. Comme le montre le tableau ci-dessous, 69 % des ressources nationales et départementales du Parti proviennent de la souscription, du versement des élus, des cotisations. C’est un élément tout à fait particulier dans le paysage politique français, un argument à porter dans l’effort de collecte qu’il convient de relancer.

Nous avons tous ensemble à gagner en détermination pour faire de la souscription une question politique et une bataille dans le Parti et dans la société. Cette détermination est la condition du succès. L’engagement des lecteurs de CommunisteS comptera pour y parvenir.

                     Jean-Louis Le Moing
 Trésorier-adjoint en charge de la souscription
                                         

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 10:09

                                                                                                        ASSEMBLEE DE LA SECTION A PIETRACORBARA


Nous sommes en campagne pour les élections territoriales  et dont Dominique  Bucchini, que les communistes ont désigné comme tête de liste, ne cessent de battre le fer, en parcourant la Corse de débats en débats, afin que notre Parti, dans le cadre du Front de Gauche élargi.

 

 En juin dernier, le Front de Gauche a dépassé les 9% en Corse, ous voulons faire mieux en 2010. Pour obtenir ce résultat, nous avons besoin d’une mobilisation, forte et efficace, de tous nos camarades et de tous nos sympathisant(e)s,afin que la droite, européenne et nationale, avec ses relais en Corse, ne puisse plus imposer la loi de l’Argent roi, de l’affairisme, de la spéculation.

  

Nous reviendrons sur les Etats-Généraux de l ’alternative de gauche  pour 2010 qui ont rassemblé  plus de 600b participants dans  les 29 réunions micro régionales  et 110 délégué(e)s  le 14 novembre à Corte.
Cette démarche a été entérinée par la Conférence Régionale du 7 novembre dernier, avec la participation de Charles Nègre, de la direction nationale du Parti. Nous prolongerons dans les deux prochains mois avec les Ateliers de l’alternative et la constitution de la liste du Front de gauche.

Bien sûr,  la presse locale  consacre beaucoup moins de place à cette démarche citoyenne et démocratique qu’aux péripéties politiciennes affichées ailleurs. On se demande bien pourquoi !

   Pour mener à bien toutes ces initiatives, nous devons également travailler au renforcement du  Parti dans notre section et de développer  l’activité de nos cellules. Pour y parvenir, il est important de veiller à son  organisation.  Nous n’avons d’autres solutions que de nous batte et de résister contre les clans qui sont en cheville avec les tenants du fric. Cette élection territoriale  ses 14 et 21 mars 2010 est donc d’une  grande importance, car nous avons besoin de renforcer notre groupe à l’Assemblé de Corse. Ceci, sans oublier les luttes pour la défense des services publics, si nécessaires dans notre Cap Corse.

 Le Comité de section, afin de  débattre de tout ceci, tiendra une Assemblée le :

               

     SAMEDI 28 NOVEMBRE 2009, à 14H.30, à la Confrérie de Pietracorbara (près de l’Eglise).

           

                                          L’ordre du jour sera le suivant :

                                                1)Elections territoriales

                                                2) Organisation de la Section

 

                                          Le secrétariat de Section :

                    Danielle et Robert JEAN, Alain CALISTI, Ange FRANCIONI

 

Repost 0
Published by BANDERA ROSSA - dans pcfcapcorse
commenter cet article